Retrouvez votre magazine de robotique chez votre libraire ! Découvrez l’édito de ce numéro dans la suite de cet article.
Bonne lecture !

Edito

Depuis que je me passionne pour la robotique, j’ai régulièrement eu des conversations sur le thème des robots avec des personnes qui n’y sont pas forcément sensibilisées. J’essaie de donner une image positive desdits robots et des nouvelles technologies que l’on explore dans ce magazine, parce que j’ai la conviction que si l’on exploite correctement toute cette technologie, on pourra bâtir un monde meilleur.
Or, je m’aperçois que le désamour entre le public et ces technologies qui leur semblent futuristes est souvent consommé. Peur du changement ? Probablement… Mon grand-père, né en 1907, ne voulait surtout pas manger de la nourriture qui serait passée par un congélateur ou un micro-ondes. Il diabolisait toute technologie qui avait été inventée au-delà des années 1960. Il était pourtant très lucide — mais d’une génération dépassée par les changements nombreux de la vie de tous les jours qui s’étaient produits depuis sa naissance. Et mon grand-père a frisé le centenaire, il en a vu passer… Nous nous imprégnons de notre entourage matériel, de nos habitudes, de nos conforts des premières décennies de notre vie et toute idée de changement profond fait peur, c’est tout simplement logique !
Depuis deux cents ans et encore plus ces dernières décennies, tout s’est accéléré malgré la prédiction de Charles H. Duell, du Bureau fédéral des brevets états-uniens en 1899 : « Tout ce qui peut être inventé l’a été… » Les prochaines années devraient même multiplier ces avancées technologiques. La robotique, l’impression 3D, la démocratisation de l’industrie spatiale ou l’allongement considérable de notre espérance de vie vont exploser, ouvrant des perspectives encore aujourd’hui inenvisageables et inimaginables. Nos générations et celles qui vont suivre vont connaître des révolutions dans leur quotidien de plus en plus souvent. Il faudra tout réapprendre de notre monde, tout le temps, pour ne pas nous voir submergés comme le fut mon grand-père. Nous sommes déjà de l’ancien monde !…

Frédéric Boisdron

Aperçu du numéro

Couverture Planète Robots 33

 

 

 

Partagez cet article