Quand les robots croisent les chemins de la politique et de l’économie.

Il souffle un vent d’anticipation au Parlement européen en ce moment. Nos eurodéputés qui avaient adopté un rapport sur les robots et le travail ont demandé à la commission chargée du dossier de proposer des règles de robotique, nous ne sommes plus sur les règles d’Asimov mais sur des règles qui permettraient de rentabiliser les innovations de ce secteur en pleine croissance et de prévenir tout débordement. Les technologies évoluent très vite, et on peut se satisfaire de la vision à long terme de nos députés européens sur les conséquences de ces progrès.
Avant que nous périssions tous victimes d’un “Judgment Day” ?

Quand les robots feront grève et feront valoir leurs droits

Cela va jusqu’à prévoir une déclaration du citoyen robot en tant qu’entité.

« Le cadre juridique actuellement en vigueur ne suffirait pas à couvrir les dommages causés par la nouvelle génération de robots, puisque celle-ci peut être équipée de capacités d’adaptation et d’apprentissage qui entraînent une certaine part d’imprévu dans leur comportement »

Cette initiative de recherche de règles sur les robots a été initié par une députée luxembourgeoise, Mady Delvaux.

« Bien que je me félicite que le Parlement ait adopté mon rapport sur la robotique, je suis également déçue que la coalition de droite (…) ait refusé de tenir compte des éventuelles conséquences négatives sur le marché du travail »

Il est prévu de créer une agence européenne dédiée à la robotique qui pourra donner son avis et peut-être trancher sur des règles d’éthique, réglementaires et techniques…
Les technologies de la robotique qui avancent très vite, voire trop vite pour certains, semblent faire très peur pour que le sujet soit abordé avec autant d’attention.
Comment dédommager des métiers, des emplois qui ne vont plus exister du fait qu’un ou des robots aient pris leurs places ?

Ci-dessous, un débat très intéressant promu par le Comité sénatorial canadien des affaires sociales, des sciences et de la technologie au sujet de la robotique, de l’intelligence artificielle (IA), du système de santé (et au-delà)

In Committee from the Senate of Canada

Ci-dessous : Intervention de M. Laurent ALEXANDRE (Entrepreneur, DNA vision) au Sénat le 19.01.2017 pour parler de l’impact de l’Intelligence Artificielle sur la société et l’économie française.

Sondage : avez-vous peur de perdre votre emploi à cause des robots ?

Les robots savent désormais construire des maisons

VineRobot contrôle les vignes pour une meilleure qualité

Des androïdes de premiers secours en démo au Japon

Partagez cet article