On pouvait déjà commencer à interagir avec un environnement 3D simplement avec notre regard, grâce par exemple à des systèmes de suivi des mouvements des yeux, comme celui de SMI qui a été acheté cette année par Apple. Fin du mois dernier, au SIGGRAPH, le séminaire mondial de l’image de synthèse et du traitement d’images, a eu lieu une présentation d’une technique qui s’apprête bien à révolutionner le monde de l’image 3D interactive.

Cette technique présentée par la société britannique, Neurable basée à Boston, utilise un casque qui analyse l’activité cérébrale avec électroencéphalographie (EEG) en mesurant l’activité électrique du cerveau avec des électrodes placées dans le casque de réalité virtuelle.

Le système fonctionne efficacement après une série de tests sous forme de jeux effectués par l’utilisateur du casque. Un exemple de test consiste à afficher des objets devant le joueur et successivement lorsque les objets sont mis en mouvement, il doit penser à l’action  » attraper « . Un autre test consiste à penser à un objet parmi ceux présentés, et le jeu tente de deviner lequel a été choisi par l’utilisateur.

Avec leur levée de fonds de 2 millions de dollars, Neurable est en train de bouleverser l’univers de l’interface homme/machine. Un SDK compatible avec le moteur 3D Unity semble déjà être disponible sur leur site Internet.

Une immersion 3D totale sans équipement portatif ?

Partagez cet article