Les humains l’ont bien rêvé et réalisé, pourquoi les robots ne pourraient-ils pas le faire eux aussi ? Daniele Pucci, postdoctorant à l’Institut Italien de Technologie, s’est investi de cette mission : installer des propulseurs aux extrémités d’un robot humanoïde.

L’idée véhiculée est de rapprocher les humains des robots volants par leurs possibilités, leurs aptitudes. La plateforme de travail est le robot humanoïde iCub utilisé dans plus de 20 laboratoires de recherche à travers le monde. L’idée initiale était à la base un sujet de doctorat de Daniele Pucci, le sujet consistait à concevoir un véhicule volant articulé, et en voyant l’humanoïde iCube avec lequel travaillaient d’autres chercheurs à l’IIT, est venu le projet de faire voler un humanoïde, car en matière d’articulations il y a matière…

Le statut des recherches en est pour le moment à la phase de la simulation de vol sans prendre en considération les aspects aérodynamiques, voir anti-aérodynamiques de iCube.

Pour en savoir plus sur ce projet passionnant, lisez son interview ici.

Pyrène un robot humanoïde pour servir les humains

Y a-t-il un robot dans l’avion ?

Des entrepôts volants pour Amazon

 

Partagez cet article