Comme le montre très bien la vidéo ci-dessous, les chercheurs de la Columbia Engineering de New York ont trouvé le moyen de produire un matériau permettant de réaliser des muscles artificiels plus performants que les muscles réels du corps humain, notamment en matière de densité de tension musculaire :

l’actionneur souple est trois fois plus fort que le muscle naturel humain, a une densité 15 fois supérieure et peut soulever 1 000 fois son propre poids.

Une simple tension électrique de 8V sert à activer la réaction de dilatation des bulles d’éthanol emprisonnées dans un volume en caoutchouc de silicone imprimé en 3D, qui confère au matériau la capacité de se dilater jusqu’à 900 % de son volume initial en subissant une température maximale de 80 °C.

L’innovation va permettre la création de nouveaux activateurs souples et de développer des mécanismes performants nécessitant peu d’énergie pour être mis en œuvre, car les mécanismes précédents qui utilisaient des systèmes souples avaient besoin de pompes encombrantes qui étaient grandes consommatrices d’énergie.

l’article complet est disponible à l’adresse ci-dessous :
http://engineering.columbia.edu/news/hod-lipson-lifelike-robots

Retrouvez ci-dessous, de précédents articles traitant du même thème, les robots mous :

Un robot poulpe totalement souple entièrement autonome

Ce robot se déplace en grandissant comme une plante

La chimie et l’électricité s’associent pour le déploiement de robots sans moteur

Partagez cet article