En test depuis plusieurs mois dans des établissements hospitaliers français, fruit de recherches faites par une entreprise franco-américaine, cette innovation dans le cadre de la chirurgie spinale représente encore une fois de plus ce que la technologie peut apporter de positif dans le milieu médical.

Pour des opérations chirurgicales de la colonne vertébrale, habituellement, les chirurgiens qui posent des implants dans la moelle épinière au travers des vertèbres, ont besoin d’appareils d’imagerie médicale, de radiologie, afin de suivre en temps réel lors de la progression dans la structure osseuse. Permettant une visée plus juste et d’éviter un traumatisme de la moelle et d’opérer plus rapidement en toute sécurité pour le patient, le système DSG pour (Dynamic Surgical Guidance) permet de suivre la progression avec une intervalle sonore un peu du même type que celle du radar de recul d’une voiture. Lorsque l’implant s’approche trop de la partie sensible de la colonne vertébrale, le son se fait plus insistant avec des intervalles de temps de plus en plus courts, en fonction de la densité des tissus rencontrés par l’extrémité.

L’utilisation de cette technologie jumelée à un robot, permettrait d’opérer avec plus de précision sans léser des organes sensibles.

Ci-dessous, une vidéo en 3D expliquant en détail le processus, et le fonctionnement de l’équipement.

Pour la première fois un robot joue au dentiste sur un vrai patient

Les robots chirurgiens de Google et Johnson & Johnson

http://www.planeterobots.com/2017/09/28/pour-la-premiere-fois-un-robot-joue-au-dentiste-sur-un-vrai-patient/

Partagez cet article