Peut-être avez-vous regardé ce reportage récent, diffusé le 28 décembre 2017 sur France 5 dans Science grand format : Kheops, mystérieuses découvertes, où l’on révélait officiellement la présence de plusieurs cavités énigmatique dans la grande pyramide de Kheops. Il aura fallu plusieurs mois et la collaboration de plusieurs équipes de chercheurs internationaux spécialisés notamment dans les muons, ou la thermographie.

Depuis la révélation de ces découvertes, des spécialistes nationaux de la robotique de l’Inria et de l’Institut des sciences du mouvement du CNRS se penchent sur des possibilités robotiques qui permettraient de pousser plus loin les recherches. Plus particulièrement ce robot qui offrirait la possibilité d’entrer dans une cavité identifiée dans un bloc bouchant une cavité d’un couloir de la grande pyramide de Kheops. En effet dans le stade actuel du développement, ce robot est capable d’entrer plié par une petite ouverture qui a été forée dans le bloc de pierre concerné par l’exploration à venir. Une fois l’extrémité du trou atteinte le robot se déploie et gonfle un ballon pour ensuite explorer la pièce à l’aide de capteurs embarqués.

Pour que la mission puisse être prochainement menée à bien, le robot devrait pouvoir revenir par le même chemin, de façon autonome ou pilotée par un humain.

Pour plus d’informations :
https://www.industrie-techno.com/scanpyramids-des-robots-pour-explorer-des-endroits-inaccessibles.51850

 

Robobee, un robot de la taille d’un insecte, qui fait des étincelles

Aire, le premier robot assistant volant

 

 

Partagez cet article