Débuté en 2016, un partenariat entre Airbus et l’Aviation Civile de Singapour a été lancé dans le but d’améliorer les services rendus par le transport aérien de la cité-État, avec comme premier client, le campus Universitaire National de Singapour.

Le département hélicoptères d’Airbus a développé une solution clé en main, qui a été testée en conditions réelles la semaine dernière.

Ce qui a été développé, c’est un système qui offre des possibilités de liaisons via des couloirs aériens mis en place pour l’occasion, reliant différents bureaux de poste. Ces bureaux de poste entièrement automatisés sont équipés tout d’abord d’un ensemble de caissons de type consignes de gare dans lesquelles on réceptionne ou on dépose les colis, l’information se fait par smartphone.

L’espace de dépôt et de réception des colis de Airbus Skyways

Lorsqu’une personne veut livrer un colis, elle doit le placer dans une sacoche qui se trouve dans la consigne, la sacoche de transport est ensuite amenée sur le toit du bureau de poste par un bras robotisé, qui vient le placer sous le drone qui une fois posé a été calé par un double système robotisé d’alignement sur l’ouverture du toit.

Le bras robot charge le drone Skyways

Vue détaillée du système l’alignement du drone

Le drone n’a plus qu’à décoller, emprunter un des couloirs de vol et se rendre à son lieu de livraison où la procédure inverse sera effectuée pour déposer le colis dans une consigne de réception.

Le système semble très abouti, et garantit des vitesses de livraison spectaculaires.

Pour voir tout le système en action, la vidéo ci-dessous :

Bientôt des UBER volants ?

Pop-Up décolle seul et vous pose où vous souhaitez

Partagez cet article