Pendant sa jeunesse, il a passé du temps à regarder des dessins animés à la télévision. C’est un peu ce qui a orienté le design du robot qu’il a créé dans le hangar de son entreprise. Il a construit ce robot, et plusieurs autres modèles auparavant, car ces machines
inspirent la sympathie, et sont à chaque réalisation, une étape de plus vers son rêve d’enfant.

Toujours à imaginer de nouvelles machines

Masaaki Nagumo a travaillé seul 6 ans sur cette dernière réalisation : le LW-Mononofu. Une construction qui a débuté en 2011 pour se finir en 2017, en parallèle de la production de robots pour l’agriculture fabriqués par son entreprise. Le concepteur a toujours été attiré par la création de machines permettant de se déplacer sans produire le moindre effort physique, ce qui l’a conduit à faire des machines capables de se déplacer par elle-même.

Pour se hisser à bord, il utilise un treuil !

C’est influencé par les robots qu’il voyait dans les dessins animés que l’inspiration lui est venue de créer un robot qui cette fois serait bien plus grand que tout ce qu’il a déjà réalisé.
Son robot peut bouger ses bras et ses jambes, il a même un lance projectile sur son bras gauche.

Cette photo permet de juger des dimensions du robot !

Mais Massaaki Nagumo n’est pas content de sa réalisation, son robot est lent, lourd, moche, c’est lui-même qui le dit, rien à voir avec ses rêves d’enfant, mais une étape vers eux. Car il peut prendre les commandes d’un robot qui mesure 8,50 mètres de haut pour un poids de 5 tonnes et qui est garé dans son hangar ! La plus grande satisfaction dans cette réalisation lui vient du fait qu’aussi ratée qu’elle soit pour lui, sera forcément une source d’inspiration pour un enfant qui un jour voudra se lancer dans une réalisation de ce genre, et faire mieux !

Gigantesque comme échappé d’un dessin animé japonais

 

Partagez cet article