Dans le cadre de leur thèse de maîtrise en ITECH à l’institut de Construction et Design assisté par Ordinateur de Stuttgart trois étudiants ont travaillé sur ce que nous pourrions peut-être être amenés à croiser un jour lors d’une petite pause sur l’herbe d’un parc futuriste.

Vision de ce que pourrait apporter le système aux espaces verts

Ce sur quoi ont travaillé les trois étudiants, ce sont des drones capables de modifier très rapidement la structure d’ombrage installée sur un parc.
Les structures d’ombrage sont composées de poteaux sur lesquels viennent se fixer des modules d’ombrages connectés en fibre de carbone, que vient assembler un drone et qui s’aimantent entre eux et transmettent l’énergie nécessaire à leur fonctionnement. Leur système pourrait adapter l’ombrage en suivant le mouvement du soleil, et venir déplacer les modules en fonction de l’ombre à créer au sol.

Les capteurs informent le drone du changement de situation

Les modules sont équipés de capteurs qui informent en temps réel le ou les drones afin de modifier la zone en fonction du changement de l’ensoleillement ou du nombre de personnes à garder dans l’ombre.

 

Des robots en essaim alimentés à distance

Partagez cet article