Une fondation à but non lucratif organise depuis deux ans un concours de programmation de robots. La Fondation Duckietown créée par un groupe de 15 post doctorants et 5 professeurs, a initié le projet de construire une plateforme internationale de développement robotique faisant appel aux dernières technologies de robotique comme par exemple la reconnaissance d’images. Basée sur un design humoristique, l’idée principale est de garder la possibilité de répondre à de vrais défis scientifiques, qui pourraient être rencontrés à travers des cas réels de développement dans la vie de tous les jours.

Le projet Duckietown a débuté au Massachusetts Institute of Technology (MIT) en 2016. Jusqu’à présent, le programme d’études de Duckietown a été utilisé pour enseigner à plus de 700 élèves dans 10 pays différents.

Les équipes finalistes, qui pour se qualifier s’étaient entrainées auparavant sur des simulations numériques, participeront vendredi à la finale qui aura lieu à Montréal lors d’une conférence intitulée Neural Information Processing Systems.

sources :
https://www.laliberte.ch/news-agence/detail/cela-devient-serieux-pour-les-mini-robots-de-l-epfz/466488

History

Partagez cet article