Pour la première fois au monde, Disneyland Tokyo va proposer prochainement à son public une attraction comme il n’en existe aucune autre actuellement dans le monde, d’une façon immersive comme cela ne s’est encore jamais fait, associant la robotique et la musique, l’Audio-Animatronique.

La Belle en animatronique

Détails de l’intérieur d’un bras d’un des robots de l’attraction

Comme elle l’aurait fait pour un film, la production de l’attraction a testé avec des animateurs 3D pour recréer tout d’abord entièrement en images de synthèse l’attraction, avec les déplacements des visiteurs dans leurs tasses géantes et les animations des robots représentant les personnages principaux, et de très nombreux personnages secondaires dans plusieurs scènes tirées du film et entièrement adaptées pour l’attraction. Toute l’attraction se déroulera à l’intérieur du château, dont le décor a été reproduit à l’identique et adapté pour l’attraction et les déplacements des nacelles qui vont y évoluer au cours de l’expérience.

L’attraction a été initialement entièrement modélisée en 3D

 

Test des nacelles robots en essaim

Les visiteurs de l’attraction seront installés dans plusieurs véhicules robotisés dont les mouvements et les trajectoires seront gérés par ordinateurs et synchronisés avec la musique. Comme de nombreux dessins animés de la marque Disney, La Belle et La Bête donne une part importante aux scènes dansées, au Japon ce dessin animé connaît particulièrement une notoriété qui ne s’épuise pas, c’est la raison pour laquelle cette attraction sera installée là-bas, une occasion de prendre un billet d’avion pour faire un saut à Tokyo. L’attraction “Le Conte enchanté de La Belle et la Bête ” est prévue pour le printemps 2020 à Disneyland Tokyo.

 

 

Nouvelles avancées technologiques pour les robots acrobates chez Disney

Un Stormtrooper à vos ordres dans votre salon

Partagez cet article