Après des tests de robots autonomes de manutention, l’entreprise compte favoriser les emplois qualifiés pour les humains en laissant aux machines les tâches répétitives et de précision d’assemblage.
Airbus en collaboration avec le Centre de recherche en fabrication de pointe de l’AMRC compte mettre en place d’ici quelques années un système de transport automatisé des pièces détachées, afin de libérer les humains pour des tâches à plus grande valeur ajoutée.
Les équipements des robots MiR200, leur permettront de se situer par rapport aux autres machines de montage et aux humains qui circulent dans les allées et les ateliers. Les robots des ateliers vont être équipés de scanners pour mieux se situer dans leur environnement ainsi que de projecteurs pour se signaler lors de leurs déplacements parmi les employés.

 

source :
https://www.amrc.co.uk/news/autonomous-robots-could-be-transporting-huge-aircraft-wings-for-airbus-within-the-next-five-years

Partagez cet article