L’annonce a été diffusée par le robot lui-même.

Suite à une mise à jour récente, le robot annonçait au redémarrage :
“Peut-être qu’un jour, quand les robots seront bien plus avancés qu’aujourd’hui, et que tout le monde les aura chez lui, vous pourrez dire au vôtre que j’ai dit bonjour. »

Le robot qui était vendu environ 800 euros va donc subir le sort de tous ces projets de startup qui cessent pour raison de fonds insuffisants sans arriver à rester concurrentiels face à d’autres robots qui connaissent plus de succès.

Partagez cet article