Le groupe de construction SISK dont le chiffre d’affaires s’élève aujourd’hui à près de 400 millions de livres sterling, pour répondre plus efficacement aux demandes grandissantes de constructions de logements, va innover en la matière. Pour répondre à un contrat de 211 millions de livres sterling qui comprend 743 nouvelles maisons construites en vue de la location dans sept immeubles et qui sera leur neuvième projet à Wembley Park, SISK va charger une infrastructure de robots de l’acheminement des matériaux de construction au fur et à mesure de l’avancement de la construction. Utilisant la technologie BIM, tous les nouveaux logements qui seront construits seront suivis informatiquement afin de veiller aux éventuelles dégradations des bâtiments au fil du temps. Des robots seront chargés de faire le suivi numérique des habitations depuis leur construction jusqu’à leur entretien.

« Notre objectif actuel est de connecter nos systèmes de CAO à la robotique, afin que le robot puisse comprendre et avoir l’autonomie nécessaire pour exécuter lui-même les tâches « , explique Felipe Manzatucci, directeur de l’innovation chez Skanska.

Ci-dessous, une vision de ce que pourrait être un chantier dans le futur :

Partagez cet article