Un brevet n’est pas tombé inaperçu chez les fans du visionnaire et de la marque. Tesla s’apprête à mettre des robots de soudure au chômage technique en remplaçant plusieurs d’entre eux par un seul robot.

C’est pour la construction de son prochain modèle Y qu’Elon Musk a diffuser l’information concernant la future mise en service, si les financements suivent, d’un robot capable de construire un ensemble châssis-carrosserie de voiture en un seul poste d’assemblage. Le principe consisterait suivant les plans et schémas disponibles, plutôt que pour une voiture classique où toutes les pièces sont créés indépendamment et ensuite assemblées sur un autre poste, de former le métal de la carrosserie en une seule étape un peu comme on le ferait avec une pièce industrielle en plastique injecté, avec un moule en plusieurs parties.

Il s’agirait d’un robot en plusieurs parties, capable de se désarticuler une fois la tâche d’“injection” effectuée, pour libérer la voiture et permettre la finalisation de la construction.

Partagez cet article