À l’heure où le futur de l’humanité est mis en péril par les conditions écologiques, à l’heure où nous avons déjà commencé à vivre à crédit sur les ressources disponibles offertes par la planète (l’équivalent de 1,7 planète est nécessaire pour assouvir les besoins des humains).

L’Arabie Saoudite qui avait annoncé en 2017, le projet de construction d’une gigantesque mégapole qui concentrera ce qui se fait de plus avancé en matière de technologies appliquées, continue sa communication sur le projet titanesque de près de 500 milliards de dollars… 

Aux dires des initiateurs du projet, la ville de Neom sera la première ville mondiale à avoir plus d’habitants robots que d’habitants humains.

Partagez cet article