La technologie a été développée par l’Offshore Robotics for the Certification of Assets (Orca) Hub, un consortium de cinq universités dirigé par le Edinburgh Centre for Robotics, un partenariat entre Heriot-Watt University et Edinburgh University.

Outre l’Imperial College de Londres, il comprend également l’Université d’Oxford et l’Université de Liverpool, qui travaillent avec l’industrie pour développer l’utilisation des robots dans les énergies renouvelables.

Orca Hub explique :  » Nos drones sont totalement autonomes. En plus d’inspecter visuellement l’intégrité d’une turbine, les nôtres prennent contact, placent des capteurs sur l’infrastructure ou agissent en tant que capteurs eux-mêmes, pour évaluer l’état de chaque élément. Notre technologie pourrait même déposer du matériel de réparation pour certains types de dommages.”

« Ceci a des applications d’une grande portée, y compris l’élimination de la nécessité pour les humains de descendre en rappel sur le côté des turbines qui peuvent être à la fois dangereuses et coûteuses.”

« Nos drones pourraient aussi réduire le nombre de navires en provenance et à destination des parcs éoliens, ce qui permettrait à l’industrie de réduire les coûts et de protéger l’environnement. »

source :
https://www.itv.com/news/2019-10-14/scientists-develop-robot-inspectors-for-offshore-wind-farms/

Partagez cet article