1 Commentaire

  1. Lame

    L’article sur Spot mini est très intéressant mais ne réponde pas à une question essentielle: Que faire de ce « canibot »? Une idée.

    Récemment la presse nous a parlé des recherches effectuées pour retrouver un senior canadien perdu dans une réserve (https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1314350/helicoptere-vtt-sq-lac-aux-hirondelles-disparition). Or, une rapide recherche internet révèle que ce genre de problème est assez fréquent. Les recherches ne sont apparemment jamais faciles et les familles doivent surtout compter sur des volontaires.

    Maintenant, imaginons que l’on ajoute à une troupe de spotmini les modules nécessaires pour accueillir un drone-ravitailleur. On pourrait déployer une meute pour quadriller le terrain et recharger les batteries des canibots à l’aide de minidrone. Leur point d’attache pourrait être un camp de base ou une paire de pickup.

    L’avantage du spotmini sur un vrai chien, c’est qu’il serait non seulement plus facile de le ravitailler mais qu’il pourrait emporter bien plus facilement des capteurs connectés. Pas besoin d’acheter les spotmini: on peut les louer (https://datanews.levif.be/ict/actualite/boston-dynamics-lance-un-chien-robot-sur-le-marche/article-news-1195287.html)

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *