En Suisse, les robots qui avaient été mis en test pour le service public de la Poste ne vont plus pouvoir circuler, c’est ce qui a été annoncé par Claudia Pletscher responsable du développement des innovations au sein du service public suisse.

Les robots livreurs de la poste avec leurs coffres de stockage

En effet, une loi suisse impose d’accompagner les robots autonomes d’humains, du coup, l’intérêt s’en trouve réduit. C’est pourquoi la solution de rechange qui se présente consisterait à faire fonctionner les robots au sein des entrepôts de la Poste, là où contrairement à la voie publique, dans un lieu privé, on pourrait les laisser se déplacer de façon autonome. Cela permettra aussi de mieux éviter des problèmes que les robots livreurs ont pu aussi connaître dans la rue au moment où il fallait traverser des voies de circulation, selon une étude de l’efficacité, cela a pu se produire plusieurs fois, et les robots ont dû être aidés par un humain pour pouvoir traverser sans dommages.

En complément de ces problèmes de législation, une association suisse des piétons a soumis une pétition au Conseil fédéral, pour réclamer des aménagements spécialement dédiés aux engins électriques – quels qu’ils soient – plutôt qu’une circulation sur les trottoirs.
La cohabitation n’est pas encore pour tout de suite alors qu’outre-atlantique dans des universités, on peut déjà se faire livrer ses pizzas par un robot similaire 🙂

https://www.letemps.ch/suisse/robots-autonomes-poste-nont-droit-se-deplacer-seuls

Partagez cet article