Un robot limace qui s’alimente en énergie en mangeant du métal

Lorsque les conditions seraient, en effet, réunies dans son espace de déplacement, le robot industriel de manutention, ici pris en exemple n’aurait pas besoin d’une batterie pour se déplacer. Selon le concept des chercheurs, les robots “mangeront du métal pour obtenir de l’énergie”. La vision des chercheurs réside dans la capacité de piéger de l’énergie en provoquant une réaction chimique au contact d’un métal, sur lequel le robot se déplace. Cette technique pourrait résoudre la question du poids des robots, car en effet sur les robots industriels, c’est le poids qui pose le problème.