LEO, robot bagagiste, prend ses fonctions à l’aéroport de Genève

0 0
Read Time:1 Minute, 9 Second

Décidément, la robotique ne cesse de prendre place dans les gares et les aéroports ! Après Pepper et Intellibot rencontrés dernièrement dans nos gares Françaises, ou même Spencer dont le but est de guider les voyageurs, voici qu’un robot bagagiste baptisé LEO est en essai actuellement dans l’aéroport Cointrin à Genève, auprès de passagers de la compagnie Swiss.

Dès la descente du taxi, LEO, connecté au wifi, vient pour scanner le code barre de la carte d’embarquement électronique. Il imprime alors une étiquette à coller sur les bagages qu’il nous faut, tout de même, déposer sur le robot (capacité maximale de deux valise de 23 kg). C’est alors que LEO, entièrement autonome et autopropulsé, prend sa course jusqu’au centre de tri pour le chargement dans la soute.

Leo, robot bagagiste
LEO parmi les voyageurs, cachant les deux valises derrière des vitres

Pour le moment, ce robot bagagiste imaginé par Sita – leader mondial de l’informatique appliquée à l’aéronautique  – et la start-up BlueBotics de l’EPFL, a été testé par une dizaine de passagers seulement. Toutefois, il devrait être opérationnel dès ce mardi 17 mai 2016, ce qui lui permettra alors d’être présenté à l’IT Summit de Barcelone. Notons que LEO a été conçu en seulement deux mois !

Un petit plus pour désengorger les files d’attente ?

Source

V. B.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *