SoftBank devient un monstre dans l’industrie robotique

0 0
Read Time:2 Minute, 20 Second

Après avoir ingéré Aldebaran Robotics, le fleuron de la robotique humanoïde française en 2012, le groupe japonais de communication SoftBank en a fait sa filiale robotique sous le nom SoftBank Robotics. Depuis cette date, cette nouvelle entité a développé le robot Pepper avec l’équipe originale d’Aldebaran Robotics. On aurait pu croire que l’appétit de SoftBank allait s’arrêter là et se contenter d’améliorer Pepper et de le commercialiser à travers le monde entier.

pepper
Le robot Pepper de SoftBank Robotics.

Mais c’était sans compter Nikesh Arora, big boss chez SoftBank, et accessoirement ancien CBO chez Google, qui a décidé de mettre le paquet sur la robotique et l’intelligence artificielle. Le 19 juillet dernier, SoftBank a mis la main sur ARM Holdings, pour 32 millions de dollars. Pour rappel, ARM était une entreprise britannique définissant le standard des processeurs ARM qui sont exploités dans pratiquement tous nos appareils mobiles actuels (smartphones, tablettes) et même certains micro-ordinateurs (Raspberry Pi, ChromeBook) et consoles de jeux (NVidia Shield). Ces processeurs basse consommation ont été mis au point en 1987 pour équiper les ordinateurs Acorn Archimedes, ARM signifiant Acorn Risc Machine. Aujourd’hui, pour le grand public, seuls les PC, Mac et consoles Next Gen restent sur processeurs Intel x86/64 ou les Amiga et Wii U utilisent le PowerPC. Bref, ARM est devenu la référence du processeur, poussant peu à peu les autres architectures dans les rayons des brocantes.

Processeur ARM
Processeur ARM

Et maintenant, SoftBank signe un contrat avec Honda, fabricant de véhicules et d’un des robots les plus avancés au monde, Asimo. Ensemble, SoftBank et Honda vont développer des voitures intelligentes d’un nouveau genre, capable de rivaliser avec les véhicules de science fiction, comme Kitt dans K2000 (Knight Riders). En se reposant sur les avancées de sa filiale d’intelligence artificielle, basée sur l’émotion, Cocoro SB, SoftBank va analyser à chaque instant l’humeur du conducteur et pourra lui tenir la conversation si la voiture estime que le conducteur en a besoin : fatigue, voyage de nuit, stress, tristesse. Il est dit que ce compagnon virtuel apprendra de son interlocuteur et sera capable de créer de l’empathie chez celui-ci, comme il le ferait avec un nouvel ami. Cette intelligence artificielle embarquée pourra assister en conséquence le conducteur dans sa tâche. Honda fournira son nouveau laboratoire d’innovation afin d’adapter ces technologies à ses futurs véhicules.

Kitt - Knight Riders - K2000
Kitt, la voiture intelligence de la série K2000 (Knight Riders) pourrait finalement très vite devenir réalité, grâce au partenariat entre SoftBank et Honda.

Il est fort possible que tout ceci ne soit qu’un début pour SoftBank, bien décidé à devenir la référence de l’intelligence artificielle au service de l’utilisateur, dans les prochaines années.

Source

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *