Quand 4 yeux par capteur c’est mieux qu’un et quand ces quatre yeux voient en même temps de 4 angulations différentes !

L’innovation dont nous parlons aujourd’hui est une caméra très miniaturisée, imitant la vision naturelle des rapaces.
En imprimant en 3D différents objectifs multilignes directement sur un capteur d’image complémentaire (CMOS).

Ce système combine quatre lentilles imprimées avec différentes focales (équivalent à des focales allant de 31 à 123 mm pour un film de 35 mm) disposées 2 × 2 pour obtenir un champ de vue complet, du très près au très éloigné.

Les dimensions du système optique sur la puce du capteur numérique sont inférieures à 300 μm x 300 μm, alors que sa hauteur est <200 μm.

Parce que les quatre lentilles sont imprimées en une seule étape sans la nécessité d’aucun autre assemblage ou alignement, cette approche permet des itérations rapides, et une souplesse de conception qui peut conduire à une pléthore de différents systèmes miniaturisés d’imagerie, multi-ouverture avec des applications dans des domaines tels que l’endoscopie, la détection optique, les drones de surveillance ou la sécurité…

Ce type de technologie va révolutionner totalement la technologie de la prise de vue, et va donner du coup, des superpouvoirs à nos robots !

 

 

[CES 2017] 3 nouveaux modèles de lunettes connectées ou de réalité augmentée

Des agents de sécurité suppléés par des drones

 

Partagez cet article