Read Time:1 Minute, 8 Second

Il est là chez certains d’entre nous, à suivre avec application et grande concentration les plans que ses scanners capteurs lui ont modélisés, en parcourant à longueur de journée votre habitation.
Il porte plusieurs noms : Roomba, Eufy, Deebot etc…

C’est votre robot aspirateur.

Une information qui n’est pas passée inaperçue lundi sur le site “THEVERGE”, relayant une mise en garde publiée sur Gizmodo, Colin Angle, directeur général de l’entreprise qui développe le iRobot Roomba, ne serait pas opposé au fait de revendre les données emmagasinées dans les habitations particulières par les robots de service et de les proposer à des entreprises comme Google ou Amazon.

« La plupart des utilisateurs donneraient leurs consentements (au partage des cartographies des habitations) pour accéder aux fonctions intelligentes » source Reuters

En tant qu’utilisateur, un propriétaire de Roomba peut exclure les fonctions de partage de ses données “personnelles” sur le cloud iRobot, mais les termes d’utilisation indiquent bien que la société propriétaire de la marque aurait le droit de partager les informations… Mais cela, bien entendu, c’est écrit dans les petites lignes de vos contrats d’utilisation.

Dataman ou l’homme le plus connecté du monde

RobotShop restera seul détenteur des noms de domaines Robotshop

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *