Ce sera un concurrent direct du taxi sans réellement l’annoncer. Le véhicule autonome de Renault sera actif dans des grandes villes d’ici 2022. Un premier jet du véhicule était déjà en démonstration au salon de Genève.

Visuel illustrant le système permettant d’entrer dans le véhicule

Le véhicule est accessible à tous, valides comme handicapés, car l’accès à la voiture se fait par l’avant au moyen d’une petite rampe d’accès escamotable sous le plancher avec le compartiment de la batterie. Le moteur est lui, placé à l’arrière, entre les deux roues.
À l’intérieur c’est le dépouillement qui règne, le véhicule étant totalement autonome, aucun tableau de bord ou siège conducteur. C’est le confort et l’habitabilité qui sont mis en valeur dans ce véhicule qui se veut comme modèle pour les modèles de véhicules autonomes à venir.
L’ambition portée par Renault avec EZ-GO est de donner envie de se déplacer et de rencontrer des gens (le véhicule peut accueillir jusqu’à 6 passagers assis sur sa banquette en U), et de donner les moyens à plus d’utilisateurs, quels que soient leurs moyens, leur capacités de mobilité, de pouvoir se déplacer en ville.

Article original : https://www.usine-digitale.fr/article/avec-ez-go-renault-franchit-une-etape-vers-un-service-de-robot-vehicules-a-la-demande.N661839

Partagez cet article