Une équipe bretonne a remporté fin août 2018, pour la deuxième année consécutive, la première place au championnat du monde de voile robotique. Leur bateau miniature, dont les dimensions sont comprises entre 1 m et 2,5 m, a accompli avec succès toutes les épreuves.

L’équipe bretonne gagnante

Les missions à accomplir par les bateaux des participants au WRSC 2018 étaient de plusieurs types, une course sur un circuit triangulaire, un stationnement à un point GPS donné, l’exploration d’une large zone découpée en plusieurs espaces (cases) avec des obstacles à éviter.

L’équipe de l’Ensta (Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées Bretagne) s’est démarquée de six autres équipes internationales qui participaient aussi à la compétition, une Finlandaise (Aland university of applied Sciences), trois Anglaises (Aberystwyth university, Plymouth university et Southampton university) et deux Chinoises (université Jiao-tong de Shanghai et université du Zhejiang).

Le site Internet et la page Facebook du WRSC, permettent d’avoir plus d’informations sur la compétition.

https://www.facebook.com/WorldRoboticSailingChampionship/

Les Saildrones sont des navires sans équipage, à vent et à énergie solaire, conçus pour résister à des conditions climatiques extrêmes dans le seul but de recueillir des données importantes sur les océans.

Pour se faire une idée de la taille de ces bateaux de surveillance

Un exemple de l’application d’un robot voilier autonome à la surface des océans :

Partagez cet article