Étudier les abeilles pour apprendre à mieux les comprendre et les imiter. Alors que les experts de l’environnement tirent une nouvelle fois la sonnette d’alarme, pour nous alerter des catastrophes climatiques à venir si nous ne faisons rien, des scientifiques européens étudient la façon de procéder pour les abeilles de communiquer, de s’alerter entre elles, pour s’organiser ou se prévenir d’un danger. Les abeilles sont compartimentées dans des cellules sur une surface perforée de laquelle émergent des robots émetteurs de stimuli.

Les données générées par les déplacements et les comportements des abeilles sont ensuite analysées, et traduites en langage informatique. Ces études permettront par exemple, dans un avenir proche d’apprendre aux abeilles à ne pas sortir de leur ruche en cas de danger immédiat, ou réguler la production de résidents dans la ruche par la reine. Leur comportement est aussi étudié pour l’optimisation des déplacements de robots en essaims…

Là où l’homme apprend de la nature, il tente d’aider une nature qu’il a trop malmené ces dernières dizaines d’années.

sources :

Partagez cet article