Une petite fiole de poudre pourrait être capable de contenir autant d’informations que plusieurs disques durs.

C’est ce que des chercheurs de l’université de Gand en Belgique ont réussi à mettre au point, en encodant des données au travers de molécules créées artificiellement qui en fonction de leur assemblage pourraient encoder des informations, l’inspiration est venue des découvertes sur les chaînes d’ADN capables d’encoder des données. Pour se faire une idée de ce qu’il serait possible de stocker dans une fiole, on peut stocker un milliard de téraoctets dans un seul gramme d’ADN…

La mémoire d’internet pourra peut-être un jour tenir dans quelques grammes de matières encodées.

sources :

https://nieuws.vtm.be/binnenland/gebeurt-data-opslag-binnenkort-poeder

 

 

Sur le même sujet, consultez les articles suivants :

Une solution au stockage de données dans nos intestins

Dans 3 semaines va être lancée une course de vitesse nanoscopique

Partagez cet article