Dans 3 semaines va être lancée une course de vitesse nanoscopique

Read Time:2 Minute, 12 Second

Qui pourra dire ce qu’il fait le 28 avril 2017, sinon des scientifiques, qui seront présents au CNRS de Toulouse, pour participer à une compétition de courses de molécules assemblées sous forme de voitures de course qui mesurent quelques nanomètres (milliardième de mètre).

Des scientifiques vont s’affronter dans une course où tous les coups seront permis pendant deux jours et une nuit. Les “qualifications” ont pris fin en octobre 2016, date à laquelle les “écuries” devaient avoir synthétisé la molécule leur permettant de concourir sur une piste dont surface est constituée d’or…

Le circuit est une ligne droite délimitée par 5 atomes d’or entre lesquels les véhicules devront slalomer, le départ est donné entre deux atomes d’or pour arrivée similaire.

L’espacement entre ces deux atomes d’or est inférieur à 4 nm. Une piste d’au moins 5 atomes d’or de long doit être construite par équipes sur la surface en or. Les atomes d’or de la piste devront être espacés les uns des autres d’au moins 3 nm…

Dessin extrait de la B.D. de Jean-Yves Duhoo présentant la NanoCar Race. CNRS, Jean-Yves Duhoo.

Le règlement est disponible à cette adresse : http://www.cemes.fr/course_nanovoitures#rules
dans lequel on peut trouver des phrases du type :

<< Il est préférable d’arriver avec une molécule-véhicule à 4 roues, un châssis et un moteur c’est-à-dire une molécule-voiture avec un mode de propulsion inélastique à effet tunnel électronique>>

La course se déroulant à l’intérieur d’un microscope à << effet tunnel >> les véhicules seront “stimulés” à l’aide d’une pointe dans laquelle circulera un courant électrique, avec le microscope les pilotes et copilotes devront déterminer des quantités d’énergie nécessaires pour déplacer les molécules des véhicules nanoscopiques.
Explication de l’effet tunnel :

La course pourra être suivie en direct à cette adresse : http://nanocar-race.cnrs.fr

<<Un nanomètre c’est un milliardième de mètre, soit 0,000000001 mètre ou 10-9 m.
En gros, c’est :
500 000 fois plus fin que l’épaisseur du trait de stylo à bille ;
30 000 fois plus fin que l’épaisseur d’un cheveu ;
100 fois plus petit que la molécule d’ADN ;
4 atomes de silicium mis l’un à côté de l’autre.>>

Des bio-calculateurs sur-mesure pour résoudre des problèmes précis

https://www.planeterobots.com/2016/02/17/spermbot-le-robot-spermatozoide-qui-lutte-contre-linfertilite-masculine/

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *