Retrouvez Planète Robots en
version numérique sur :

IP Sum Tek dévoile son robot I-Wam dédié à la restauration

IP Sum Tek dévoile son robot I-Wam dédié à la restauration

Dans le cadre d’une levée de fonds, la startup avignonnaise IP Sum Tek présente son projet de robot de service I-Wam. Celui-ci se propose de servir des clients dans un restaurant, en toute autonomie. Le développement du robot repose sur l’impossibilité pour certains établissements de recruter du personnel.

I-Wam de IP Sum Tek : contrecarrer la pénurie de personnel

Bernard Froment a fondé l’entreprise IP Sum Tek en 2020. Cet expert en robotique a, auparavant, dirigé les équipes techniques qui ont mis au point le robot Buddy chez Blue Frog Robotics.

L’entreprise a mené une enquête qui a conclu que 66% des restaurateurs ont du mal à recruter du personnel. Et 20% des restaurants seraient prêts à utiliser des robots pour renforcer leurs équipes de serveurs.

C’est ainsi que IP Sum Tek développe I-Wam, un robot mobile équipé d’un bras, afin de s’occuper de certaines taches de service en restauration. Celui-ci n’est pas destiné à remplacer le personnel mais à le soulager en s’occupant de gérer quelques fonctions de façon autonome. Son travail serait avant tout de fluidifier le service d’un établissement.

I-Wam pourrait être capable de comprendre une demande, prendre et manipuler des produits, les transporter de façon sécurisée vers un autre endroit et les déposer. Il pourrait être amené ouvrir des portes ou utiliser des appareils comme une machine à expresso ou un four à micro-ondes.

Les robots mobiles Yggy. © IP Sum Tek

Ip Sum Tek lance une levée de fonds pour I-Wam

IP Sum Tek n’en est pas à ses premières armes. D’ailleurs, le robot I-Wam repose sur deux projets R&D développés en interne : Jack Slam (un logiciel de géolocalisation pour robots mobiles) et Yggy (une gamme de robots mobiles autonomes).

L’entreprise a choisi de commercialiser ses futurs robots sous forme de location, pour un tarif mensuel inférieur à 600 € par robot. Le robot I-Wam devrait être prêt en 2024. Le robot pourra alors fonctionner au sein de restaurants pilotes. La commercialisation devrait alors intervenir courant 2025.

Pour atteindre ces objectifs, IP Sum Tek procède une levée de fonds via la plateforme SoWeFund. L’idée est ainsi de rechercher 800 000 € en capital, avec un objectif minimal de 400 000 €.

Vidéo présentant le projet sur SoWeFund. © IP Sum Tek / SoWeFund

Page concernant la levée de fonds sur SoWeFund.

Illustration en une : © IP Sum Tek

Partagez cet article

Frédéric Boisdron