Cogibot apporte la robotique à l’Institut Léonard de Vinci

Read Time:52 Second

Alexandre Stopnicki et l’Institut Léonard de Vinci l’ont compris, la robotique n’est pas l’apanage des seuls roboticiens. Pluridisciplinaire par définition, la robotique entrera dans absolument tous les corps de métiers comme l’informatique l’a fait dans les précédentes décennies.

Ce sont 65 élèves de Master de com’ de l’Institut qui bénéficient de cours accélérés en robotique. Ces élèves en communication ont ainsi découvert la robotique « avec des outils simples et efficaces comme un xylophone métalophone et un ventiloled pour programmer des “motions” et des “actions” sous condition. »

RQ Huno

Il aura fallu moins de 3h30 à ces élèves pour monter un robot humanoïde RQ-Huno, puis quelques heures de plus pour développer une tactique de combat par le biais de la programmation. La formation se clôturant par un tournoi de combats de ces mêmes robots sur un ring.

C’est la société Cogibot, start-up parisienne, qui a apporté cette formation courte à l’Institut Léonard de Vinci. L’entreprise accroît ainsi son expérience dans la formation sur les thèmes abordés autour de la robotique.

Via LinkedIn

F.B.

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *