Des robots pour rendre Paris plus joyeuse, c’est l’idée d’Eva, 10 ans !

Read Time:1 Minute, 28 Second

Du 18 au 29 juillet aura lieu le “Paris Summer Innovation Fellowship“, organisé par l’agence “Five by Five”. Durant deux semaines, 20 jeunes personnes suivent ce programme d’immersion et d’innovation dans le but de créer des prototypes pour la ville de Paris, pour la rendre plus agréable à vivre et plus moderne. Le tout est construit autour de trois thématiques : le design urbain DIU, la data science et le mapping.

Paris Summer Innovation Fellowship - Planete Robots

Les participants viennent d’horizons divers. Certains sont designers en urbanisme, d’autres doctorants en informatique ou encore cartographes. Mais parmi eux de jeunes enfants, avec beaucoup de beaux projets pour améliorer leur quotidien dans la capitale, dont une jeune fille de 10 ans, Eva, qui a commencé la programmation de robots avec son père à l’âge de 9 ans, pour tout simplement “empêcher une future guerre de robots” ! Cette jeune prodige s’est déjà vue attribuer la quatrième place du concours Lewis Carroll (Combiné de jeux mathématiques et de jeux littéraires).

Eva a écrit une lettre de motivation, dans laquelle son objectif est très clair :

«Les rues de Paris sont tristes. Je veux construire un robot qui les rendra joyeuses à nouveau. J’ai déjà commencé à apprendre à coder sur un robot Thymio, mais j’ai du mal à le faire marcher. J’aimerais me joindre au programme pour que les autres m’apprennent à le faire fonctionner correctement».

Eva se verra aider durant le “Paris Summer Innovation Fellowship”  par le président de la société Thymio, très enthousiaste face à cette nouvelle génération débordante d’idées ! En attendant de suivre l’évolution du projet d’Eva, on peut déjà voir son Thymio dessiner une étoile à la craie dans les rues de Paris.

Nul doute que nous entendrons parler d’Eva dans les années à venir !

Source

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *