Y a-t-il un robot dans l’avion ?

Read Time:1 Minute, 32 Second

“OK ALIAS, prends le manche”*

Développé avec le soutien financier de la DARPA, le bras robotisé ALIAS peut être installé dans tout type de cockpit d’avion, il a été conçu pour être utilisé dans de véritables conditions de vols et sur simulateurs sur plusieurs avions allant de l’avion de tourisme à l’avion de ligne et en projet sur hélicoptère, sachant qu’un vol autonome a déjà été réalisé par le DARPA sur un hélicoptère Sikorsky en 2016 (SARA : Sikorsky Autonomy Research Aircraft).

ALIAS offre ses services de copilote

Le bras robot est conçu à la base pour soulager le pilote de tâches qui peuvent être automatisées tout en laissant le pilote se concentrer sur l’essentiel, mais aussi pour permettre à distance en cas d’urgence de reprendre les commandes de l’appareil.

En simulateur uniquement (pour le moment) ALIAS a été capable de faire décoller et se poser un Boieng 737.

Dans la vidéo on voit bien les capacités du bras robot qui peut être commandé par des commandes vocales, et auquel on peut apprendre des actions. Sa conception standardisée, poussant jusqu’à l’anthropomorphisme lui permet d’être installé à bord de n’importe quel avion sans nécessiter de mise à jour particulière du cockpit, c’est vraiment comme si un copilote s’installait à bord, c’est ce qui fait la puissance de l’équipement.

Nous ne sommes pas encore au point de voir un avion de ligne être piloté totalement par un robot, mais les mêmes questionnements viennent à l’esprit comme pour les voitures autonomes.

  • “OK Google”

 

Le Cormorant, ambulance autonome, prend son envol !

CityAirbus, le taxi volant devient réalité !

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *