Elon Musk milite à l’ONU contre les armes autonomes létales

Read Time:1 Minute, 4 Second

Dans une lettre ouverte, à l’attention de l’Organisation des Nations Unies, Elon Musk associé à 115 personnes de 26 pays, dont des fondateurs d’entreprises dans les hautes technologies, et des spécialistes des technologies, dénonce un manque de sérieux et de réflexion dans le projet de mise en service des armements automatisés.

Une réunion devait se réunir lundi 21 août 2017 pour statuer sur l’interdiction des armes autonomes létales en considérant le grand danger qu’elles représentent, avec les risques de piratage ou de contre-utilisation. Une fois développés, ces armements permettraient à des conflits armés de se produire à une échelle plus importante que jamais et à une rapidité supérieure à ce que les humains peuvent appréhender.

La question sur l’autorisation de mise en œuvre de systèmes automatisés d’armes létales a été posée à l’ONU depuis 2013. La réunion a été reportée au mois de novembre pour des raisons apparemment financières de défaut de cotisations. On sent bien que le niveau de sérieux avec lequel est considérée cette question varie d’un pays à un autre…

sources : https://www.theguardian.com/technology/2017/aug/14/elon-musk-ai-vastly-more-risky-north-korea

 

Débat « La robotique militaire » le 21/11/12

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *