0 0
Read Time:1 Minute, 16 Second
Loomo dans sa version cargo

Deux ans que la première version du robot Loomo de Segway Robotics a été présentée. L’actualité récente avec le CES de Las Vegas a laissé entendre que Segaway Robotics pourrait produire une version grand public de Loomo. À la base, le concept du Loomo est très simple à décrire, imaginez un robot basé sur le châssis à deux roues d’un hoverboard. Si le concept du robot est simple, à cela il faut lui ajouter une batterie d’équipements qui offre des possibilités de développement assez impressionnantes. Il dispose en matière d’équipement, d’une caméra HD, d’un capteur Intel Real Sense, de capteurs ultrason et de capteurs infrarouge. Disposant en interne d’un processeur 4 cœurs à 2,4 GHz et de connectiques récentes, Loomo peut en interne effectuer la reconnaissance des humains, faire de la synthèse et de la reconnaissance vocale, il a la capacité à suivre des personnes et de se mouvoir avec un système de navigation GPS intégré.

Un regard de cyclope mais expressif

Dans les prochaines évolutions sont prévus les ajouts parmi d’autres nouvelles fonctionnalités : des capacités de reconnaissance faciale ou de détection des obstacles avec possibilité de programmer des trajets.

Son prix est actuellement pour les entreprises de 6000 dollars.

 

Gita et Kilo deux robots chariots de Piaggio

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

3 thoughts on “Loomo le robot en hoverboard

  1. Pour les entreprises le gyropode était et devient de plus en plus utile, mais en intégrant en plus des composantes pratiques, ces robots vont devenir incontournables. J’ai été invité à visiter différents entrepôts qui utilisent certains dérivés des gyropodes classiques qu’on peut retrouver dans le commerce, adaptés à des activités biens précises, et je dois dire que j’ai été impressionné !

    En revanche pour les particuliers, je ne sais pas si ce type de robot va connaitre l’essor qu’on lui réserve, mais ça a le mérite d’exister. Si je suis dubitatif c’est que je ne vois pas l’intérêt des fonctionnalités de reconnaissance faciale par exemple etc… si on en a pas l’usage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *