Le laboratoire de recherche en robotique californien de l’USC, vient de faire avancer la technologie de la prothèse et de la marche pour les robots avec l’aide de l’intelligence artificielle.

L’idée des chercheurs a été de développer une I.A. destinée à apprendre la marche comme le ferait un enfant qui commence ses premiers pas. Contrairement à d’autres concepts, comme celui de l’apprentissage des robots par des simulations en masse sur un Cloud, qui cherchent à tester un maximum de mouvements possibles et envisageables, et qui ne peuvent pas tout envisager, la méthode par l’I.A. laisse le robot apprendre par l’erreur, ainsi d’après leurs premiers résultats, l’adaptation permet aux membres robotisés d’acquérir leurs propres mouvements de façon autonome, ainsi, quelle que soit la situation à laquelle devra faire face le robot ou le membre bionique, les solutions de déplacement seront toujours adaptées, plus justes, voir plus naturelles ou proches de ce qu’aurait fait un humain.

sources documentaires:

https://www.nature.com/articles/s42256-019-0029-0

Partagez cet article