Il y a 8 ans, avait lieu au Japon la plus grande catastrophe nucléaire mondiale connue, suite aux vagues du Tsunami qui ont touché la centrale et engendré la fusion de trois cœurs de réacteurs.
Le travail humain qui a permis de stabiliser la situation dans la centrale a nécessité de lourds sacrifices, et maintenant, c’est au tour de robots de faire les premières inspections, il y a deux ans déjà une première mission d’exploration avait permis de faire naviguer un robot dans l’eau de mer injectée à l’intérieur de la centrale, et c’est seulement il y a quelques jours qu’un robot a enfin pu toucher le fond d’un des cœurs. La mission va être maintenant de connaître l’étendue de la fonte des cœurs, de faire des prélèvements pour connaître la température et le degré de radioactivité…

La pince d’un robot pendant une mission d’entrainement

Le travail qui va être donné aux robots sur place pour effectuer le démantèlement de la centrale et qui va durer plusieurs dizaines d’années a été précédé par une décontamination de la zone aux alentours de Fukushima par plus de 280 000 employés

Explication de la catastrophe nucléaire

Image de démonstration du dispositif de surveillance des dépôts de l’unité 2

Partagez cet article