Les rumeurs allaient bon train concernant les robots Spot de Boston Dynamics, considérés aussi bien comme stupides ou terrifiants, qui pourraient jouer un rôle dans le travail de la police.

On vient d’avoir confirmation sur une radio publique américaine, la police de l’État du Massachusetts a employé le robot Spot de Boston Dynamics d’août à début novembre.
Il y avait un accord passé entre Boston Dynamics et la police de l’État du Massachusetts, « pour évaluer les capacités du robot dans les applications répressives, en particulier l’inspection à distance d’environnements potentiellement dangereux qui peuvent contenir des suspects et des objets dangereux ».

Les ventes ont déjà commencé dans le cadre du « Early Adopter Program » de l’entreprise, qui offre des baux aux clients ayant certaines exigences. Si un client viole l’accord, cité ci-dessous, Boston Dynamics peut mettre fin à la relation et récupérer son robot – cela permet également à l’entreprise de réparer et remplacer les robots Spot qu’elle vend.

« Dans le cadre de notre contrat de location, pour les personnes qui s’inscrivent à notre programme d’adoption anticipée, nous avons une clause qui dit que vous ne pouvez pas utiliser un robot d’une manière qui nuit physiquement ou intimide les gens « , a déclaré Michael Perry, vice-président du développement commercial de Boston Dynamics.

Partagez cet article