Les Xenobots, ces formes de vies programmables
Read Time:1 Minute, 50 Second

Ces micro-machines sont en fait de toutes nouvelles formes de vie programmables qui, selon les chercheurs, pourrait aider à nettoyer les microplastiques de nos océans ou même réparer les organes à l’intérieur de notre corps.

Mesurant moins d’un millimètre de large, ces xénobots, comme on les appelle officiellement, ont été créés par des chercheurs de l’Université du Vermont et de l’Université Tufts.
En utilisant des cellules-souches prélevées sur les embryons de la grenouille à pinces africaine et un algorithme informatique sophistiqué, ils ont généré un plan de conception qui a permis à l’équipe de construire ensuite une nouvelle forme de vie, qui n’a jamais existé auparavant.
Les cellules souches ont d’abord été différenciées en cellules de peau et de cœur.
Les cellules de la peau ont été choisies pour leur capacité à se lier entre elles afin de former l’architecture passive du xénobot, tandis que les cellules cardiaques ont été sélectionnées pour leur capacité à se contracter et à se détendre, dans le but de fabriquer une sorte de petit moteur qui propulse les xénobots.
Après avoir observé la dynamique naturelle entre les cellules de la peau et du cœur, les données ont été introduites dans un algorithme évolutif exécuté sur un supercalculateur.
Sur la base de ces données, l’algorithme a été capable de générer des millions de configurations cellulaires différentes pour tester un résultat souhaité.

Les Xenobots, ces formes de vies programmables
À partir de cellules-souches de grenouille, voici un xenobot au microscope

Seules les configurations les plus adaptées sont passées à l’étape suivante où leurs dessins ont ensuite été transformés en de meilleurs modèles numériques.
Après une centaine de tests, il ne restait plus que les meilleures configurations.
Grâce à la puissance de leur algorithme évolutif, il ne restait plus à l’équipe de recherche qu’à les créer.

L’équipe a utilisé de minuscules pinces et un microscope pour effectuer une microchirurgie minutieuse sur les cellules du cœur et de la peau pour créer leurs nouveaux organismes.

Sources :

https://korii.slate.fr/tech/recherche-xenobots-robots-biologiques-cellules-organismes-programme-ordinateur

video :

Les robots fourmis origamis de l’EPFL

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *