Un restaurant chinois fonctionne avec 100% de ses employés robots

Dans ce restaurant ne travaillent que des robots
Read Time:2 Minute, 53 Second

FOODOM Tianjiang Food Kingdom communique pour être le premier “complexe de restaurants robotisés” au monde. Il a officiellement ouvert lundi 22 juin dans la province méridionale du Guangdong.

L’étiquette “complexe de restaurant robotisé” laisse imaginer les dimensions du restaurant, sa gamme de robots cuisiniers et l’efficacité du système. L’établissement a en effet une capacité de près de 600 places assises et accueille plus de 40 robots capables de cuisiner quelque 200 plats de trois catégories de base chinois.

Cette endroit ressemble à une ferme d’impression 3D, pourtant il s’agit bien d’une cuisine
Un robot est en train de préparer la cuisson des plats
Des milliers de cocktails en mémoire pour se robot barman Kuka

Les clients qui arrivent au restaurant font leur choix de menu avec des serveurs robots. Lorsqu’ils sont prêts, les plats préparés par des robots sont livrés directement à leur table à partir d’un système au plafond du restaurant. Le système est composé de rails aériens sur lesquels se déplacent les chariots qui transportent les plateaux. Puis les plateaux sont descendus aux tables avec des mini monte-charges. Certains robots, comme la machine à hamburgers, servent les clients 24 heures sur 24.

Les rails au plafond sur lesquels se déplacent les plats préparés en cuisine
Un plateau descend du plafond, vous êtes servi

D’après la direction de ces cafétérias robotisées, elles sont moins gourmandes en termes d’espace utilisé. Le robot de fabrication de nouilles du complexe de restaurants robotisés, par exemple, occupe 4 mètres carrés de surface au sol et peut produire 120 plats par heure si nécessaire. Ils sont également plus sûrs, dit-il, grâce à un processus de cuisson standardisé et à l’absence de contact entre les hommes.

“Un système de contrôle scientifique complet et l’utilisation généralisée d’équipements intelligents réduisent le risque d’infection (coronavirus)” “Cela le rend plus sûr et plus hygiénique”. Xiao Ran, directeur général adjoint du groupe Qianxi.

Les robots de cuisine ont “appris” à préparer des plats chinois compliqués en imitant les actions de chefs humains expérimentés puis ont vu leurs opérations améliorées grâce à un long processus d’essais et d’erreurs.

“Pour un plat d’apparence simple comme le chou au bouillon de poulet, la température de friture, le temps de friture, le nombre de fois qu’il doit être retourné – toutes ces variables doivent être ajustées au cours de plus d’un millier de tentatives”, a-t-il dit.

La société mère du groupe Qianxi, le promoteur immobilier Country Garden, est entrée dans le domaine de la robotique lorsqu’elle a fondé sa filiale au début de l’année 2019. Depuis lors, Qianxi Group a créé 61 prototypes de robots, déposé plus de 500 brevets et dispose aujourd’hui d’une équipe de recherche et développement de plus de 300 personnes. Les six restaurants automatisés du groupe sont desservis par un complexe de transformation alimentaire de 60 000 mètres carré situé dans la ville voisine de Dongguan.

La Chine a un énorme appétit pour tout ce qui est robotique. Son secteur de la robotique industrielle est le plus important et le plus dynamique de tous les pays du monde, avec une croissance de 21 % en 2019, pour une valeur marchande de 5,4 milliards de dollars.

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *