Retrouvez Planète Robots en
version numérique sur :

Top 10 des pays les plus automatisés dans le monde

Top 10 des pays les plus automatisés dans le monde

La robotique bat de nouveaux records. Selon la Fédération internationale de robotique (IFR) dans une publication du 13 décembre, plus de trois millions de robots industriels fonctionnent dans des usines à travers le monde. En 2020, il y avait non moins de 13,2 milliards de dollars de nouvelles installations de robots. L’occasion pour Planète Robots de faire un classement des 10 pays les plus automatisés.

La densité de robots a doublé en seulement 5 ans

La densité de robots, métrique utilisée par l’IFR, mesure le nombre de robots pour 10 000 travailleurs dans une industrie. De 2015 à 2020, la densité de robots a presque doublé dans le monde, passant de 66 unités en 2015 à 126 unités en 2020. Pour la seule année 2020, la densité de robots est passée de 113 unités en 2019 à 126 unités. Au niveau régional, l’Asie a la densité de robots la plus élevée en 2020, se situant au-dessus de la moyenne mondiale à 134 unités. L’Europe est légèrement en dessous de la moyenne mondiale, avec 123 unités, suivie des Amériques avec 111 unités.

En 2020, la Corée du Sud a repris la première place sur la liste IFR des pays les plus automatisés, devançant Singapour. Après la Cité-Etat, les pays les plus automatisés étaient le Japon, l’Allemagne, la Suède, Hong Kong, les États-Unis, le Taipei chinois, la Chine et le Danemark, qui sont à égalité au neuvième rang, et l’Italie. Hong Kong a ainsi gagné une place sur la liste des pays les plus automatisés, passant de la sixième à la septième, tandis que les États-Unis ont gagné deux places, de la neuvième à la septième. La Chine connait ainsi une avancée spectaculaire, passant du quinzième au neuvième rang, tandis que le Danemark recule de la sixième à la neuvième place du classement.

Pour la Chine, un nouveau Grand bond en avant

France

Robots industriels pour 10 000 employés : 194

Mention honorable, avec une densité de robots de 194 unités, la France n’intègre pas le top 10 du classement. Classée au 16e rang des pays les plus automatisé, sa densité de robots reste cependant bien supérieure à la moyenne mondiale, fixée à 126 robots pour 10 000 employés. L’Hexagone est ainsi relativement similaire à d’autres pays de l’UE comme l’Espagne (203 unités), l’Autriche (205 unités) ou les Pays-Bas ( 209 unités). D’autres membres de l’UE comme la Suède (289 unités), le Danemark (246 unités) ou l’Italie (224 unités), ont cependant un degré d’automatisation nettement plus élevé dans le segment de la fabrication.

Italie
Robots industriels pour 10 000 employés : 224

L’Italie est passée de 212 unités en 2019 à 224 unités en 2020. La place du pays sur la liste est légèrement supérieure à celle de l’année dernière, alors qu’elle occupait jusqu’alors la onzième place, mais elle n’intègre notre top dix qu’en raison d’une égalité. L’Italie est ainsi le quatrième pays de l’UE le plus robotisé, après l’Allemagne, la Suède et le Danemark.

Chine et Danemark
Robots industriels pour 10 000 employés : 246

La Chine et le Danemark sont à égalité cette année, tous deux avec 246 unités. La Chine a connu le plus grand bond sur la liste et a connu une forte augmentation au cours des cinq dernières années. En 2015, il ne comptait que 49 unités et était classé 25e. L’année dernière, il comptait 187 unités.

Le Danemark a perdu trois places cette année, n’ajoutant que 3 unités pour 10 000 employés depuis 2019, alors qu’il comptait 243 unités. Abritant de grandes entreprises de robotique comme Universal Robots, le cluster robotique danois d’Odense est toujours un leader mondial de l’innovation

Taipei chinois (Taiwan)
Robots industriels pour 10 000 employés : 248

Le Taipei chinois occupe sa huitième place, même s’il a augmenté sa densité de 234 unités en 2019. En 2017, Taipei a lancé une initiative de machines intelligentes de 117 millions de dollars dans le cadre du plan d’innovation industrielle 5+2 du pays.

États-Unis
Robots industriels pour 10 000 employés : 255

Les États-Unis ont gagné deux places par rapport à l’année dernière, ajoutant 27 unités depuis 2019. La croissance de l’automatisation aux États-Unis n’a pas ralenti en 2021, l’industrie de la robotique nord-américaine ayant enregistré un nombre record de commandes au cours des neuf premiers mois de l’année.

Hong-Kong
Robots industriels pour 10 000 employés : 275

Hong Kong a ajouté 33 unités pour 10 000 employés en 2020, faisant grimper le pays d’une place sur la liste.

(c) IFR

Top 5 : L’Allemagne, pays le plus automatisé d’Europe

Suède
Robots industriels pour 10 000 employés : 289

La Suède reste à la cinquième place des pays les plus automatisés, ajoutant 15 unités pour 10 000 employés en 2020. Alors que la Suède complète la moitié supérieure de la liste, elle se situe bien en deçà de la densité de robots Allemande.

Allemagne
Robots industriels pour 10 000 employés : 371

L’Allemagne est le pays le plus automatisé d’Europe, conservant sa quatrième place sur la liste. Le pays a ajouté 25 unités pour 10 000 employés en 2020. Il représentait 33 % de toutes les ventes de robots en Europe en 2020. Une grande partie de l’industrie de la robotique allemande est tirée par des activités à l’étranger plutôt que par des activités en Europe ou en Allemagne, selon l’IFR.

Japon
Robots industriels pour 10 000 employés : 390

Le Japon reste au même niveau qu’en 2019. Selon l’IFR, le Japon est le premier fabricant mondial de robots industriels. En 2020, les fournisseurs japonais ont atteint 174 000 unités. Les fabricants japonais représentent ainsi un pourcentage astronomique de 45% de l’offre mondiale de robots.

Singapour
Robots industriels pour 10 000 employés : 605

Singapour est le seul pays de la liste à avoir connu une diminution du nombre de robots industriels pour 10 000 employés, son nombre passant de 918 unités en 2019 à 605 en 2020. Une partie de cette baisse est probablement due aux modifications de déclaration de l’IFR pour ce dernier rapport. Auparavant, l’IFR s’appuyait sur les données sur l’emploi de l’Organisation internationale du travail (OIT). Pour le rapport 2020, l’IFR a utilisé les données du Singapore Department of Statistics (DoS).

L’OIT a fait état d’un nombre d’emplois bien inférieur à celui du DoS. Cet écart contribue à expliquer la baisse significative de Singapour par rapport à la première place, en comparaison du rapport de 2019. Pourtant, Singapour reste sans conteste l’un leader de l’automatisation. La densité de robots du pays a ainsi augmenté de 27 % en moyenne chaque année depuis 2015.

Corée du Sud
Robots industriels pour 10 000 employés : 932

Nulle surprise ici : la Corée du Sud est depuis longtemps le champion du monde en termes de densité de robots. Sa densité de robots est sept fois supérieure à la moyenne mondiale, et le pays augmente sa densité de systèmes automatisés de 10 % chaque année depuis 2015.

La Corée du Sud est en effet solidement implantée dans deux domaines clés de la robotique industrielle : l’électronique et l’automobile. Alors que la Corée du Sud était deuxième sur la liste de 2019, elle occupe la première place depuis presque une décennie.

(c) Shutterstock

Partagez cet article

Equipe rédactionelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *