Retrouvez Planète Robots en
version numérique sur :

Dernier tour de piste pour le robot Asimo

Dernier tour de piste pour le robot Asimo
0 0
Read Time:2 Minute, 9 Second

Asimo, le robot mascotte de Honda, a pris sa retraite, jeudi, au détour d’une ultime performance donnée au siège du constructeur japonais. La technologie de l’androïde continuera cependant d’être utilisée dans les voitures autonomes et les soins.

Le robot mascotte de toute une génération

Le robot emblématique de Honda, Asimo, prend sa retraite cette semaine, mettant fin à une carrière de 22 ans. Cet androïde à taille d’enfant s’est fait un nom il y a environ deux décennies lorsqu’il a sonné la cloche à la Bourse de New York en 2002. Il avait également dirigé l’Orchestre symphonique de Detroit en 2008 et accueilli le président Obama lors de sa visite au Japon en 2014. Asimo est rapidement devenu un symbole de la technologie robotique pionnière du Japon par ses happenings à travers le monde.

À la mi-2018, Honda a publié la dernière mise à jour d’Asimo sur son site Web officiel. Le constructeur indiquait qu’il cesserait le développement et la production de robots Asimo afin de se concentrer sur des applications plus pratiques de la technologie. Depuis lors, le robot apparaîssait régulièrement sur scène au siège social de Honda à Tokyo pour divertir le public.

Le robot de 1 mètre 30 pouvait également marcher, parler, monter des escaliers ou verser du café dans une tasse. Avec son design d’astronaute prêt au décollage, ce robot humanoïde a également joué dans une série de publicités télévisées ; conçues avec des enfants, celles-ci faisaient la promotion de Honda il y a plus de dix ans. D’abord conçu comme une adaptation du populaire “Astro Boy”, l’Asimo de Honda a été développé au début des années 2000.

Asimo, un androïde pionnier pour la robotique

Abréviation de Advanced Step in Innovative Mobility, Asimo était la 10e génération d’un programme de développement robotique commencé en 1986. Honda avait alors développé un robot bipède qui pouvait marcher, tout en trébuchant constamment sans assistance humaine. Au fil des années, la robotique de l’entreprise a évolué avec les progrès des logiciels de reconnaissance faciale. Asimo embarquait également des capteurs et gyroscopes ; ces derniers pouvant ajuster instantanément le centre de gravité et l’équilibre du robot, résistant ainsi à une chute potentielle.

Asimo recevant Obama, lors d’une visite au Japon en 2014. © Honda.

Asimo était alimenté par une batterie lithium-ion rechargeable de 51,8 V avec une durée de fonctionnement d’une heure. Le robot disposait également d’un processeur informatique tridimensionnel. En septembre 2021, Honda a annoncé le développement d’un robot avatar avec une fonction télécommandée prise en charge par l’IA.

© Honda.

Happy
Happy
33 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
33 %
Angry
Angry
33 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Antoine Fabre