Retrouvez Planète Robots en
version numérique sur :

Nouveau record du monde de vitesse pour la voiture autonome

Nouveau record du monde de vitesse pour la voiture autonome

L’Indy Autonomous Challenge, première course de voitures autonomes, a vu s’établir un nouveau record de vitesse, hier, en Floride. L’équipe PoliMOVE a programmé la voiture de course autonome la plus rapide au monde, pointant à une vitesse record de 309,3 km/h sur mille mètres.

La Dallara AV-21, voiture autonome la plus rapide du monde

La voiture de course de l’Indy Autonomous Challenge (IAC), une Dallara AV-21 programmée par l’équipe PoliMOVE du Politecnico di Milano (Italie) et l’Université d’Alabama, a établi un nouveau record du monde de 309,3 km/h, lors d’une course au Centre Spatial Kennedy, à Orlando (Floride).

Exploitant tout le potentiel de la Dallara AV-21, PoliMOVE est ainsi parvenu à surpasser les limites d’un ensemble de moteurs boostés. Son moteur amélioré, d’une puissance supérieure de 30% aux précédents modèles, sera désormais sur toutes les voitures de course de l’IAC.

“L’Autonomous Challenge du CES en janvier avait déjà poussé nos voitures de course jusqu’aux limites de la technologie existante”, a déclaré Paul Mitchell, président d’Indy Autonomous Challenge. “Pourtant, nous voici à peine quatre mois plus tard, dans un autre lieu emblématique, avec un ensemble de moteurs améliorés établissant un nouveau record du monde.”

La Dallara AV-21 a battu le record de vitesse de la voiture autonome. © IAC.

l’IAC, laboratoire de la voiture autonome

“Félicitations à l’équipe PoliMOVE pour avoir fait de la Dallara AV-21 la voiture de course autonome la plus rapide au monde”, a déclaré Andrea Pontremoli, directeur général de Dallara. “Ce record établit une nouvelle barre pour les capacités de vitesse maximale des véhicules de compétition autonomes. Nous sommes absolument ravis de faire partie de cet avenir ; et Dallara est également très fier de s’associer aux principales industries du logiciel et de l’ingénierie. Cette collaboration avec les meilleures universités du monde a contribué au développement futur d’un transport entièrement autonome.”

Basé dans l’Indiana, l’IAC exploite en effet l’attrait des concours de prix pour attirer les plus brillants esprits à travers le monde. L’organisation tâche ainsi de faire progresser la technologie de pointe dans la sécurité et les performances des véhicules automatisés.

Avec 41 équipes universitaires initialement inscrites, l’appel à l’action pour ce concours a été remarquable. Parmi elles, des représentants des meilleurs programmes d’ingénierie et de technologie de 11 pays dont 14 États américains.

“L’industrie entière bénéficiera de notre travail”

“Hier, nous avons vu ce que l’avenir réserve aux véhicules autonomes. Le mérite revient à toute l’équipe PoliMOVE”, a déclaré le professeur Sergio Savaresi, chef d’équipe du Politecnico di Milano. “Nous utilisions une voiture fonctionnant uniquement sur des algorithmes, où la précision est primordiale.

“Une toute petite erreur de prédiction aurait pu créer un résultat complètement différent. Ce test a été exaltant et ce nouveau record du monde nous ravis”. Et de conclure : “nous mettrons ces données à la disposition de tous afin que l’industrie entière bénéficie de notre travail”.

L’objectif affiché de l’IAC est de “résoudre les problèmes du monde réel en faisant progresser la technologie”. Avec, en creux, une stratégie : accélérer la commercialisation et le déploiement de systèmes avancés d’assistance à la conduite. Repousser les limites des voitures autonomes et contribuer à accroître la sécurité et les performances est donc pour l’IAC d’une importance cruciale ; et ce aussi bien dans le sport automobile que dans tous les modes du transport commercial.

Les prochains concours seront annoncés dans les mois à venir. Pour écrire de nouveau, qui sait, l’histoire de la voiture autonome.

© IAC/PoliMOVE.

Partagez cet article

Equipe rédactionelle