Retrouvez Planète Robots en
version numérique sur :

Speedfolding, un robot plieur de linge

Speedfolding, un robot plieur de linge

En 2010, nous parlions du robot PR2 de Willow Garage qui pliait déjà du linge. Aujourd’hui, 12 ans plus tard, nous n’avons toujours pas de robots pour cette tâche dans nos foyers. Que se passe t-il ?

2010 : Un robot PR2 pliant du linge à vitesse 50 fois accélérée. © RLL Berkeley

Une tâche complexe

A cette époque, nous parlions de futures buanderies automatisées où deux bras pourraient recevoir votre linge en vrac, le mettraient en machine puis le plieraient. Or, nous n’en sommes toujours pas là, pas même en prototype. L’art du pliage est loin d’être une capacité simple à ajouter à un robot. Chaque vêtement est différent. Le robot doit analyser à quel type de vêtement il a affaire. Ensuite, il doit le plier d’une manière spécifique pour éviter qu’il ne soit froissé uniquement par son stockage. Cela reste un exercice complexe à mettre en œuvre, malgré l’évolution des robots et de l’intelligence artificielle.

Une évolution mesurable

Alors qu’il fallait 25 minutes pour le robot PR2 en mars 2010 pour simplement plier une serviette en 4, le robot Speedfolding arrive à plier une chemise en deux minutes chrono. Nous y voyons une nette amélioration. Comme le PR2 en 2010, c’est de nouveau l’université Berkeley qui s’est penché sur cette expérience.

2022 : Le robot Speedfolding plie une chemise en moins de 2 minutes. © RLL Berkeley

Speedfolding utilise un double bras collaboratif YuMi du constructeur ABB comme base. D’après l’équipe de recherche, le robot arriverait désormais à plier jusqu’à 40 vêtements à l’heure. Le robot est perfectible pour pouvoir travailler aussi rapidement qu’un humain, mais l’évolution est bien visible entre les deux vidéos.

Source : Ars Technica

Partagez cet article

Frédéric Boisdron