Retrouvez Planète Robots en
version numérique sur :

Une IA PDG d’une entreprise, simple com’ ou innovation ?

Une IA PDG d’une entreprise, simple com’ ou innovation ?

Fujian NetDragon Websoft est une entreprise chinoise leader dans le milieu des jeux vidéos et des univers virtuels en ligne. Depuis 2017, l’entreprise a confié une partie de ses décisions à une IA. Désormais, de numéro 2, elle est devenu PDG de l’entreprise.

Fujian NetDragon Websoft a tout d’abord créé une intelligence artificielle pour ses jeux. Afin de démontrer ses capacités dans la vie réelle, cette IA a été détournée pour prendre quelques responsabilités. Cette expérience était avant tout de la communication.

Désormais, l’expérience va au delà, car l’IA est devenue PDG de l’entreprise, dans un système de présidence tournante.

L’IA a été personnifiée avec une apparence humaine, sous le nom Tang Yu. Elle gère actuellement une entreprise de plusieurs milliers d’employés et un portefeuille qui se compte en milliards de dollars.

Des IA PDG, avenir des entreprises ?

Des intelligence artificielle pourraient à terme prendre de plus en plus de place dans la consultation. Même si cela peut, à priori, faire peur, c’est une possibilité qui pourrait être envisagée par des entreprises à l’avenir. Le pouvoir décisionnaire sera probablement laissé à des humains mais une IA pourra plus facilement analyser des marchés, des situations financières qu’un humain. Les IA ont déjà démontrés leur capacités en matière de stratégie dans les jeux d’échecs, de Go et même dans Starcraft.

Robocratie, la démocratie du futur ?

Il est même possible qu’à l’avenir, une évolution de la démocratie passe par une appropriation de l’intelligence artificielle. Une IA ne pourra pas être corrompue. Elle pourra analyser l’ensemble des données en matière d’économie, de niveau de vie des habitants d’un pays ou d’environnement. Elle pourra prendre des décisions pour maximiser le taux de bien être général. Nous ne voterions plus pour des humains mais pour des programmes à appliquer. Pour le moment, ce ne sont bien évidemment que des hypothèses de science-fiction.

Partagez cet article

Frédéric Boisdron