Fan du film Terminator il construit son T-800 !

Read Time:2 Minute, 10 Second

Quand un étudiant, programmeur russe imprime en 3D son propre T-800 équipé d’une intelligence artificielle…

Alexander Osipovich, un programmeur basé à Perm (un important centre culturel et industriel de Russie), a dévoilé il y a quelques jours son T-800 fait à la maison.
Dès 2009, alors qu’il étudiait la programmation à l’université, Alexander Osipovitch a commencé à travailler sur les algorithmes qui seraient un jour à la base du cerveau de sa machine. Jusqu’en 2011, il a développé du code en Visual Basic et a pris conscience que son rêve d’enfance d’avoir un T-800 à la maison commençait à être possible.

Robot T-800 dans le salon de Alexander Osipovitch. Droits photos A.O.

Écrire le code était une partie importante du travail, mais la conception et la réalisation physique du robot lui a demandé du temps, des échanges nombreux avec des ingénieurs, des écritures d’articles sur les systèmes de motorisation pour définir les endroits exacts où placer les moteurs, les activateurs.

4 ans ont été nécessaires pour créer, imprimer en 3D toutes les pièces nécessaires, mais son T-800 est finalement terminé- à ce jour le robot lui aurait coûté un peu plus de 3 000 euros.

Toujours à la recherche de moteurs et de mécanismes puissants, Alexander Osipovich n’est pas encore en mesure de le faire tenir debout. Les seuls actionneurs qu’il pouvait monter sur le T-800 jusqu’à présent proviennent d’un hélicoptère jouet radiocommandé, et ils sont tout justes assez puissants pour déplacer la tête du robot et sa mâchoire. Cependant, ce n’est qu’une question de temps avant que ces problèmes techniques ne soient résolus.

Le plus impressionnant dans ce Terminator est son intelligence artificielle qui lui permet de parler, de répondre aux questions après avoir cherché les réponses en ligne et même de reconnaître plusieurs commandes verbales. Et, ce qui est le plus important, est tout ce que John Henry – le nom donné au robot – découvre dans sa base de connaissances, il apprend des choses par l’échange avec l’humain.

Alexander Osipovich a l’intention d’améliorer son Terminator en équipant ses membres avec des nouveaux actionneurs et l’écriture d’une mise à jour logiciel pour contrôler ses mouvements. Il veut également améliorer sa base de connaissances et développer un programme qui aide la machine à reconnaître divers objets autour de lui.

Ivan le terminator, un robot humanoïde militaire Russe

Terminator Genisys, la bande-annonce

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *