Retrouvez Planète Robots en
version numérique sur :

Les robots mous, ou souples ont la cote en Suisse.

Les robots mous, ou souples ont la cote en Suisse.

Un robot utilisant la méthode de l’aspiration de l’air pour pouvoir créer des mouvements, c’est ce sur quoi des chercheurs en robotique ont travaillé à l’École de polytechnique fédérale de Lausanne.

Le robot que nous vous présentons aujourd’hui, est un robot modulaire qui peut être composé par association de plusieurs sections similaires qui s’emboîtent les unes dans les autres, chaque section est composée de trois cylindres creux en matière souple, chacun de ces trois cylindres est relié à une micropompe qui peut y faire le vide avec des pourcentages différents. Chaque cylindre ayant ainsi sa pression interne modifiable, lui permet de modifier sa forme et par alternance lui permet même de se déplacer.

Selon ses concepteurs : Jamie Paik et Matthew A. Robertson, la technologie développée pour ce robot lui permet d’effectuer avec délicatesse des mouvements de déplacement, de préhension lorsqu’une de ses extrémités est équipée d’une pince ou d’une ventouse.

Le nouveau robot de Festo s’inspire des tentacules

Le nouveau robot de Festo s’inspire des tentacules

Pleurobot, un robot salamandre permet d’étudier l’évolution de la marche

Partagez cet article

Equipe rédactionelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *