Le futur de la guerre des tanks

Read Time:1 Minute, 30 Second

Nous espérons que vous avez passé un bon week-end ? L’article d’aujourd’hui va peut-être vous plomber le moral en vous faisant craindre le pire quant à l’usage des robots à des fins belliqueuses… Aujourd’hui nous allons de reparler de robots militaires.

Les communiqués concernant l’usage de robots militaires armés sur des champs de bataille se font de plus en plus nombreux, aussi bien du côté de la Chine, de la Russie ou des U.S.A. Dernièrement c’est la Russie qui a communiqué à ce sujet, en annonçant que lors de manœuvres, leurs robots militaires avaient plus performants que les véhicules militaire avec équipages. Notamment avec le Nerehta (voir vidéo à la fin de l’article). De plus en plus, les robots de combats sont pris en considération comme une alternative efficace sur les champs de bataille.

Un rapport émanant du Stockholm International Peace Research Institute, un document de 147 pages vous permettra d’en savoir plus, si vous êtes curieux, ou si le sujet vous intéresse. Le document intitulé “Rapport sur le développement des systèmes d’armes autonomes” est écrit par Vincent Boulanin and Maaike Verbruggen, respectivement chercheur dans le domaine du désarmement au SIPRI (Institut international de recherche sur la paix de Stockholm) et chercheuse à l’universite Vrije de Bruxelles. Dans ce rapport, on traite de sujet comme “Où en sommes-nous des systèmes d’armement automatisés” ou “Quels sont les facteurs pouvant freiner ou accélérer le développement des systèmes d’armement automatisés”.

 

Un robot tank russe pilotable à 50 km de distance

Elon Musk milite à l’ONU contre les armes autonomes létales

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *