À l’heure où l’on parle des conséquences de l’utilisation de la la robotique pour le monde du travail et de ses conséquences sur l’emploi, la société Airbus a annoncé qu’elle allait mettre en place un nouveau système d’inspection des avions. Régulièrement les avions sont inspectés afin de vérifier l’état des surfaces extérieures de l’avion et de pousser les recherches en cas de déformations ou de dégâts importants constatés sur la carlingue.

Visuel qui permet de se rendre compte du niveau de détail des clichés photographiés par le drone

Le drone déployé dans la zone d’intervention, survole l’avion le plus près possible et prend des clichés en très haute résolution et localisés en 3D. Ensuite, dans une application spécifique, les clichés sont automatiquement superposés avec des clichés de maintenances précédentes, des algorithmes d’analyse d’images mettent en évidences les différences à l’écran et une fiche de demande d’intervention peut être réalisée et validée au même moment par l’opérateur, accompagnée de toutes les images correspondantes.

Mise en évidence à l’écran des anomalies

Mise en évidence à l’écran des anomalies de la surface de la carlingue

 

Alors qu’avant pour ce genre d’intervention, il fallait une journée entière à plusieurs personnes, sachant que cette opération nécessitait l’utilisation d’un portique. Il faut désormais moins de 3 heures, pour deux personnes avec seulement 30 minutes passées au sol avec le survol en drone de l’avion…

Un Rolling Drone pour une installation de lignes à Très Haute Tension

Des drones pour sauver les éléphants !

Partagez cet article